Retour à l'accueil

Association des
Amis du Vieil Arles

Cet espace est dédié à l'annonce d'une sélection d'évènements ou d'informations ayant trait au partrimoine d'Arles et du Pays d'Arles ou organisés par des structures partenaires, associatives, institutionnelles ou privées.

Ceux relevant de l'activité des Amis du Vieil Arles sont détaillés dans la rubrique Activités.

Actualités

Prolongation jusqu'au 31 décembre de la présentation d'une partie des collections du musée Réattu

La boîte de Pandore

Un cabinet de curiosités contemporain

15 février – 31 mai 2020 (prolongation jusqu'au 31 décembre)

Inspiré par une série de photographies réalisée par Corinne Mercadier en 2019 dans une réserve de la commanderie Sainte-Luce, le nouvel accrochage des collections du musée Réattu érige la figure de Pandore en allégorie d’une mission fondamentale pour l’institution labellisée « Musée de France » : le récolement.

Peu connu du grand public, le récolement est pourtant un exercice passionnant, qui consiste à vérifier la présence et l’appartenance légale de tout objet constituant une collection muséale. S’il est l’occasion de s’immerger en profondeur dans le corps des collections, il ouvre aussi, souvent, sur un abîme vertigineux d’inconnu et de recherche.

Cet accrochage nous invite donc à suivre Pandore, à ouvrir, salle après salle, un chapitre peu connu de l’histoire d’Arles et du musée. Puisant son inspiration dans l’esthétique et l’esprit des cabinets de « curiosités », la présentation met en regard des objets insolites dont le musée s’est retrouvé dépositaire – animaux naturalisés, moulages de plâtre anciens, objets liturgiques etc. – avec des œuvres contemporaines issues des collections ou empruntées pour l’occasion, mais encourageant toutes à s’interroger sur le devenir de ces patrimoines.

Site Internet du musée Réattu : ICI

Exposition à la Fondation Van Gogh du 27 juin au 13 septembre

La complicité

La Fondation Vincent van Gogh présente « La complicité », du 27 juin au 13 septembre 2020, une exposition de l’artiste suisse Roberto Donetta (1865-1932) présenté pour la première fois en France sous la forme d’une « rencontre » de ses œuvres avec celles de Natsuko Uchino, Rose Lowder et Cyprien Gaillard ainsi que des ex-voto provençaux, ponctuée par des interventions florales de Marie Varenne et la présentation du tableau Square Saint-Pierre au coucher du soleil (1887) de Vincent van Gogh.

Précautions sanitaires lors de votre visite :
- le port du masque est obligatoire durant toute votre visite ;
- le nombre de visiteurs est limité, il est possible d’acheter vos billets sur place, cependant nous vous recommandons de réserver votre créneau de visite en ligne ;
- pour vos achats en billetterie et en boutique, merci de privilégier le paiement par carte bancaire ;
- le sens de visite est fléché, merci de le respecter en gardant vos distances.

Site Internet de la Fondation Van Gogh : ICI

Le festival Arelate aura bien lieu du 17 au 23 août

Depuis bientôt 15 ans, le festival « Arelate, journées romaines d'Arles » fait vivre la cité antique d'Arles fin août grâce à une programmation alliant rigueur historique au plaisir de la découverte et du partage.

Même si le festival ne peut pas être mis en place sous sa forme habituelle, nous avons à cœur d'être présents. Le festival reviendra donc du 17 au 23 août avec l'envie de permettre à tous d'accéder à la culture et au divertissement. Et bien évidemment, notre programmation prendra en compte toutes les mesures sanitaires obligatoires pour pouvoir nous rassembler en toute sécurité autour de notre patrimoine commun.

« Arelate », c'est la découverte du monde antique pour tous les publics où la connaissance est toujours au coeur du propos. C'est une semaine éclectique en totale immersion dans le monde romain ! La programmation exceptionnelle et variée est conçue avant tout pour les familles. Pour cette 14e édition, l'accent sera à nouveau mis sur des animations et reconstitutions mêlant divertissement et pédagogie. Gladiateurs, légionnaires, conteurs, archéologues, historiens et passionnés livreront au public les clefs de cette époque romaine qui a façonné Arles pour des millénaires ! Sans oublier les visites spectacles et toutes les autres animations pour la plupart gratuites qui ponctueront chaque journée.

À année exceptionnelle, programmation chamboulée. Le festival débutera donc le mardi 18 août à 14 h 30 dans la cour de l'Archevêché. La traditionnelle cérémonie d'ouverture ne pourra avoir lieu cette année, ainsi que toutes les activités pouvant favoriser les rassemblements. Pour autant, les festivaliers ne seront pas en reste puisqu'ils pourront profiter des nombreuses animations éclectiques qui leurs seront proposées tout au long de la semaine dans la cour de l'Archevêché et les monuments de la ville.

Le dernier week-end, le jardin Hortus accueillera de nombreuses animations pour inaugurer l'exposition du musée départemental Arles antique : « Si j'étais... gladiateur ou gladiatrice ! » (du 22 août 2020 au 3 janvier 2021).

Arelate, c’est aussi l’alliance avec le festival du film Peplum. Du 17 au 22 août à partir de 18 h 30 (projections à 21 h), le festival Peplum sera lui aussi présent pour proposer les plus grands classiques du genre, des films les plus anciens aux plus récents. De quoi vivre de belles et fortes émotions !

Site Internet de l'association Arelate : ICI

Les visites thématiques du musée bleu reprennent également

Une guide conférencière propose un regard inattendu sur les collections permanentes du musée sous forme d'une visite approfondie d'une durée de 1 heure 15, pour une lecture thématique de ces collections.

3 € en plus du billet d’entrée – Gratuit pour les abonnés.

Certains dimanches à 11 h. Sans réservation, billets en vente le jour même, dans la limite des places disponibles.

Programme de juillet et août 2020

12 juillet : Les anciennes vertus romaines (1/3) : Fidès et Piétas, fidélité et dévotion
Par Alice Vallat

19 juillet : Les anciennes vertus romaines (2/3) : Virtus et Constantia, courage et stabilité
Par Alice Vallat

9 août : Les anciennes vertus romaines (3/3) : Gravitas, Frugalitas et Majestas, autorité, tempérance et dignité
Par Alice Vallat

16 août : Origines et diffusion des cultes orientaux à Rome
Par Alice Vallat

30 août : Le monde d'Apollon
Par Christine Berthon

Site Internet du musée : ICI

Exposition au musée Réattu, prolongée jusqu'au 31 décembre 2020

La donation Harold Ambellan

1949-1979 : New York, Paris, Cagnes-sur-Mer, Antibes

Harold Ambellan est né en 1912 à Buffalo, dans l’état de New York, et s’est éteint à Arles en 2006. Suspect aux yeux de l’Amérique maccarthyste, il s’exile en France en 1954. Après quelques années passées à Paris, dans le quartier de Montparnasse, il découvre le Sud de la France lors d’un séjour à Cagnes-sur-Mer en 1961, puis s’installe à Antibes l’année suivante. En 1980, il pose ses bagages à Arles, ville dans laquelle il créera pendant 26 ans.

La figure humaine est au cœur de son œuvre. Silhouettes masculines et féminines y sont autant des motifs graphiques sujets à variations que des supports de réflexion sur la place de l’Homme dans l’univers. Il puise son inspiration dans l’expressionnisme et le cubisme allemands, dans l’art indien et africain, mais l’influence de l’art antique gréco-romain reste centrale. Son œuvre graphique, considérable, est essentielle à la compréhension de son art, confirmant l’affirmation de son ami Ossip Zadkine selon laquelle « un sculpteur qui ne dessine pas, qui ne peint pas, est une caricature ».

C’est donc parmi plus de 3 500 dessins, conservés par ses filles Anne et Zoé Ambellan, qu’une sélection de 125 pièces couvrant toute la période créatrice de l’artiste (de 1949 à 2004) a été faite en vue de la donation au musée Réattu.

Le premier accrochage s’intéresse à la période 1949-1979. Quant à la période arlésienne (1980-2004), elle fera l’objet d’un second accrochage au deuxième semestre 2020.

Site Internet du musée Réattu : ICI

 

Visites en famille au musée départemental Arles antique

Christine Berthon, guide-conférencière, vous raconte le musée pour le plaisir des yeux et des oreilles. Grâce à un livret, des jeux, des activités, partagez un moment de découverte entre petits et grands.

Durée :1h15, gratuit, sur réservation : 04 13 31 51 48

Tout public dès 6 ans, enfants accompagnés d'un adulte.

Mercredi 22 et dimanche 26 juillet à 11h :
Les fleurs et les arbres dans la mythologie

Dimanche 23 et mercredi 26 août à 11h :
Des jeux de l'amphithéâtre

Nouvelle exposition au musée Réattu du 11 juillet au 31 décembre

La boite de Pandore
Le grand cabinet photographique

À partir du 11 juillet, un grand cabinet entièrement consacré à la photographie vient s'ajouter au dispositif de l’exposition « La Boîte de Pandore. Un cabinet de curiosités contemporain », afin d'assurer une présence permanente de cet art dans la ville, tout en réaffirmant le rôle qu'a joué le musée dans le destin photographique d'Arles, avant l'émergence du festival des Rencontres d'Arles et l'installation de l'École nationale supérieure de la photographie.

Un thème s'est imposé d'emblée : Arles. Capitale mondiale de la photographie, cité minérale sculptée par une lumière inimitable, Arles se prête magistralement à la photographie et se magnifie particulièrement dans le noir et blanc des émulsions argentiques... Sujet de commandes photographiques depuis le 19e siècle, la ville se réinvente donc en permanence à travers l’œil des photographes qui s'y pressent depuis la création de la section d'art photographique du musée Réattu en 1965, puis celle du festival des Rencontres en 1970.

Dans les collections permanentes, la photographie s'immisce de salle en salle entre les tableaux, les dessins et les sculptures pour entamer des dialogues inédits autour de thématiques puisées dans les œuvres de Jacques Réattu, Pablo Picasso, César, Arman ou Pierre Alechinsky.

Une manière libre de concrétiser le vœu qu'avaient fait Jean-Maurice Rouquette et Lucien Clergue en fondant le département photographique du musée : inscrire la photographie au panthéon des beaux-arts en favorisant la mixité entre toutes les formes de création artistique, des plus classiques aux plus contemporaines.

Site Internet du musée Réattu : ICI

Visite commentée du Parc des Ateliers

 

Venez découvrir l’histoire du Parc des Ateliers et le projet architectural et paysager porté par Luma Arles en suivant une visite commentée. Cet été les visiteurs pourront découvrir les premiers aménagements du jardin imaginé par Bas Smets.

La visite est gratuite et dure 1h15 avec comme point de rendez-vous le bâtiment de la Formation.

Réservation sur Internet : ICI

Pour toute demande liée à une réservation de groupe (à partir de 12 personnes), contact par email à l'adresse :
reservation@luma-arles.org ou par téléphone au +09 67 12 51 56.

Site Internet de la Fondation Luma : ICI

 

 

Visites d'été pour individuels au musée départemental Arles antique

Le musée en 15 chefs-d'œuvre

Du 5 juillet au 31 août : tous les lundis, jeudis et dimanches à 15 h.

Visite assurée par une guide conférencière diplômée.

Durée 1h30, 3€ en plus du billet d'entrée, sans réservation. En vente le jour même dans la limite des places disponibles. Gratuit pour les abonnés.

Site Internet du musée : ICI

Visites guidées inédites cet été au Musée de la Romanité à Nîmes

Dès le 11 juillet, le musée vous propose de passer des vacances antiques grâce à des visites guidées inédites de ses collections. Qu’il s’agisse d’une première découverte du parcours permanent ou de l’approfondissement d’une thématique, nos guides-conférencières vous entraînent sur les chemins de l’Antiquité à Nîmes...

- Visite découverte
Tous les jours du lundi au dimanche – 15h
Adultes – Durée : 1h30

- Visite-jeu « Les explorateurs du temps »
Tous les jours du lundi au dimanche – 14h30
Famille – Durée : 1h15

- Visite « Nemausus : à la découverte de Nîmes gallo-romaine »
Les mardis, jeudis et vendredis – 11h
Tous publics – Durée : 1h

- Visite « Nos ancêtres les Gaulois : entre mythe et réalité »
Les mardis, mercredis et vendredis – 16h
Les dimanches – 11h
Tous publics – Durée : 1h

- Visite « La mythologie racontée aux enfants »
Les lundis, jeudis, samedis et dimanches – 16h
Les mercredis – 11h
Famille – Durée : 1h

- Visite « L’envers des décors romains »
Les lundis et samedis – 11h
Adultes – Durée : 1h30

Visites guidées estivales - Du 11 juillet au 31 août
Par groupes de 10 personnes maximum
Tarifs : 12€ (plein), 9€ (réduit), 6€ (7/17 ans), 4€ (adhérent)

Présentation détaillée des visites guidées à découvrir ICI.

Site Internet du musée :  ICI