Retour à l'accueil

Association des
Amis du Vieil Arles

Cet espace est dédié à l'annonce d'une sélection d'évènements ou d'informations ayant trait au partrimoine d'Arles et du Pays d'Arles ou organisés par des structures partenaires, associatives, institutionnelles ou privées.

Ceux relevant de l'activité des Amis du Vieil Arles sont détaillés dans la rubrique Activités.

Actualités

L'affiche de la corrida goyesque 2019 est disponible

 

Comme à chaque année depuis 2014, l'affiche de la corrida goyesque d'Arles, réalisée gracieusement par la Société Ludi Arles organisation, empresa des arènes, est mise en vente au prix unitaire de 10 € au bénéfice des Amis du Vieil Arles, en vue de soutenir la réalisation future d'un espace d'interprétation historique au sein de l'amphithéâtre.

Cette affiche est disponible :
- à la billetterie des arènes,
- à l'Office du tourisme,
- à "L'Auberge espagnole", organisée du 5 au 8 septembre, salle Jean et Pons Dedieu, 62 rue du 4 Septembre,
- au siège des Amis du Vieil Arles, Espace Mistral (accès par la rue Condorcet), les mardis et jeudis de 14 h à 18 h.

 

Tous mécènes ! Participez à la restauration d'un tableau d'Antoine Raspal appartenant au musée Réattu

                                  

La Présentation au temple (avant restauration)                                          La Visitation (après restauration)

En 1774, le peintre arlésien Antoine RASPAL, à la suite d’une commande des Oratoriens, réalise deux tableaux : La Visitation, restauré en 2014 et désormais exposé au musée Réattu, et La Présentation au Temple.

Les Amis du Vieil Arles ont souhaité s’associer à l’opération de restauration de La Présentation au Temple en relayant l’appel à souscription organisé à cet effet. Nous vous demandons ainsi de faire œuvre de générosité en devenant mécène et acteur de ce projet qui nécessite de réunir une somme de 20 000 €.

Par votre réponse à cet appel à la mesure de vos moyens, vous contribuerez à ce que ces deux tableaux soient bientôt de nouveau réunis au musée Réattu.

Pour cela, il vous suffit de télécharger ICI, d'imprimer, de renseigner et de compléter le bulletin de souscription et de l’expédier avec votre don à l’adresse indiquée.

Parlez-en autour de vous. L’opération n’est pas limitée aux adhérents des AVA !

Un chef-d’œuvre à la Fondation Van Gogh Arles du 25 juillet au 20 octobre

Le retour du semeur

Aux alentours du 25 novembre 1888, Vincent van Gogh réalise à Arles l’une de ses toiles les plus remarquables : Semeur au soleil couchant. Ce chef-d’œuvre, issu de la collection Emil Bührle, est exposé pour la première fois dans la ville où il a vu le jour il y a cent trente et un ans.

Présentant ce chef-d’œuvre jusqu’au 20 octobre 2019 en parallèle des expositions Niko Pirosmani – Promeneur entre les mondes et Vincent van Gogh : Vitesse & Aplomb, la Fondation Vincent van Gogh Arles propose également d’en découvrir l’historique détaillé à travers ses dix propriétaires successifs, dont Emil Bührle (1890-1956). Commissaire d’exposition : Lukas Gloor.

Mené par son aspiration à dire la vie paysanne, Van Gogh a réalisé de nombreuses versions de ce motif. L’œuvre de la Collection Emil Bührle est considérée comme en étant l’interprétation la plus aboutie : portant la marque profonde des influences traversant Van Gogh – notamment le Semeur (1850) de Jean-François Millet et les estampes japonaises –, elle prouve cependant l’émancipation de l’artiste tant elle concentre l’ensemble de ses découvertes stylistiques et techniques. Il y explore également les éblouissantes possibilités d’une palette toujours plus riche et audacieuse. La présence inhabituelle de sa signature au bas de la toile de grand format achève de convaincre de l’importance de l’œuvre, reconnue par l’artiste lui-même.

Programme des activités de la fondation Van Gogh : ICI

Site Internet de la fondation Van Gogh : ICI

Symposium à la fondation Van Gogh Arles les 20 et 21 septembre

La Fondation Vincent van Gogh Arles annonce son troisième symposium intitulé :

« Les autodidactes – De Van Gogh à Pirosmani »,

qui aura lieu à Arles les 20 et 21 septembre.

Il entend revenir sur deux modèles d’autodidactes du XIXe siècle, Niko Pirosmani (1862-1918) et Vincent van Gogh (1853-1890), ainsi que sur les enjeux que soulève cette notion aujourd’hui. Le modèle de l’autodidacte apparaît dès lors comme une figure qui nous éclaire sur nos systèmes de valeurs, nos modalités de reconnaissance et d’apprentissage au sein d’un monde où coexistent différentes conceptions de la culture.

Lors de deux journées, historiens de l’art, critiques, écrivains, artistes et enseignants se réunissent pour débattre de l’autodidaxie à travers de multiples perspectives.

INFORMATIONS PRATIQUES :

Lieu : Luma Arles, La Formation – Parc des Ateliers. 33, avenue Victor-Hugo. 13200 Arles

Horaires :

Vendredi 20 septembre de 10 h à 17 h 30

Vendredi 20 septembre à 21 h 30 : projection du documentaire TIM ROLLINS & K.O.S (dans la cour de la Fondation Vincent van Gogh Arles)

Samedi 21 septembre de 10 h à 14 h

Samedi 21 septembre de 17 h à 18 h, à la Fondation Vincent van Gogh Arles devant les œuvres de Pirosmani

Le programme détaillé des interventions sera prochainement disponible sur le site Internet de la fondation.

Conférences en traduction simultanée français / anglais

La participation au symposium est libre, mais l’inscription est requise par email à : symposium@fvvga.org

Site Internet de la fondation : ICI

Les Journées européennes du patrimoine à Arles les 21 et 22 septembre

Le programme complet est : ICI

Conférence samedi 21 septembre à 15 h à l'Eden Cinéma à Fontvieille

Dans le cadre des Journées européennes du patrimoine 2019 et de l'hommage rendu par la ville de Fontvieille à Henri Cérésola, ancien président des Amis du Vieil Arles, qui a légué à la commune sa bibliothèque, une conférence est proposée à l'Eden Cinéma (Grande rue) samedi 21 septembre à 15 h. Elle aura pour thème :

ARLES EN GRAVURES,
le passé en majesté, le modernisme en marche.

Elle sera prononcée par M. Christophe Gonzalez, membre de l'Académie d'Arles et du conseil d'administration des Amis du Vieil Arles.

Le Dr Henri Cérésola avait rassemblé un fonds documentaire de premier ordre sur Arles, que l’on peut bien appeler une « bibliothèque globale », constituée d’une importante collection d’ouvrages et d’un vaste fonds imagé, partagé entre gravures et cartes postales, que nous découvrirons au cours de la causerie. L’essentiel des œuvres gravées a fait l’objet d’un livre Actes Sud / les Amis du Vieil Arles en 2015. Les documents photographiques sont actuellement traités en vue d’une prochaine publication.

Entrée libre.

 

Les Journées européennes du patrimoine au musée départemental Arles antique

Samedi 21 et dimanche 22 septembre de 10 h à 18 h - Gratuit, tout public

Ouverture de l'exposition :
DÉVORER LE MUSÉE

Les 21 et 22 septembre de 10 h à 18 h

Si l'année de la gastronomie célèbre le savoir-faire de nos plus grands chefs, la transmission d'une cuisine populaire ou encore l'apprentissage du goût, le musée peut montrer qu'il sait également nourrir les hommes, dispenser un savoir qui alimente notre réflexion et notre imaginaire. C'est pourquoi nous vous proposons de Dévorer le musée avec un ensemble d'installations audiovisuelles et plastiques, œuvres d'artistes qui viendront ponctuer les différents espaces du musée.

Actéon, le chasseur est la proie

Les 21 et 22 septembre de 10 h à 18 h

Cette création artistique contemporaine associant projections, ambiances sonores et scénographie constitue une véritable expérience sensorielle d'un mythe fondateur pour l'Occident qui a suscité une fabuleuse iconographie à travers les siècles. Le mythe est une composition intemporelle qui alimente la réflexion et nourrit l'imaginaire de l'Antiquité jusqu'à nos jours. Actéon dévore du regard la nudité de Diane chasseresse. Il est en représailles dévoré à son tour !

Conférence :
le banquet romain vu à travers le cinéma

Samedi 21 septembre à 18 h 

Ou comment le cinéma a traité la question du banquet romain.

Conférence par Christophe Champclaux, chroniqueur et historien du cinéma, intervenant au festival Péplum.

Auditorium du musée - Gratuit dans la limite des places disponibles.

Visites guidées des collections permanentes

Durée 1h30 - Tarif : 3 € pour la visite guidée - Entrée gratuite au musée, sans réservation. En vente le jour même dans la limite des places disponibles. Gratuit pour les abonnés.

Les 21 et 22 septembre à 11 h et 15 h :

Le musée en 15 chefs-d'œuvre

Pour une première découverte des œuvres majeures qui constituent la collection du musée (buste présumé de Jules César, maquettes des monuments, sculptures, mosaïques, sarcophages et le chaland gallo-romain Arles-Rhône 3).

Les 21 et 22 septembre à 16 h :

Les dernières découvertes du Rhône et le chaland gallo-romain Arles-Rhône 3

Pour revivre les grandes étapes de ce projet exceptionnel : la fouille et le relevage du chaland, la construction de l'extension et la présentation des objets archéologiques autour des thématiques du commerce, du port et de la navigation.

Les coulisses du musée :
visitez l'atelier de restauration des mosaïques

Le 22 septembre à 14 h et 16 h :

Une rencontre avec l’équipe de l'atelier pour un échange sur le métier de restaurateur et une présentation des travaux en cours.

Gratuit sur réservation au 04 13 31 51 48

25 personnes par visite.

 

Les Journées européennes du patrimoine à la médiathèque

Les Journées européennes du patrimoine au Museon Arlaten

Pour cette dernière édition avant la réouverture du musée, l’équipe vous accueille et répond à vos questions.

Stand d’information sur la rénovation :

Devant le musée, rue de la République, de 10 h à 18 h.

Rencontre avec les équipes en charge du projet de rénovation et présentation des reportages photographiques sur les travaux.

Restitution des 2es Journées de la Contribution 2019. Présentation des résultats des contributions du public à l’enrichissement des ressources du musée. Cette année, les journées étaient consacrées à la gastronomie, dans le cadre de l’année du même nom. Avec deux volets :

- la réalisation et l’ajout à leur carte par des restaurants arlésiens de vieux menus issus des collections du musée ;

- la collecte sur Facebook d’informations sur l’histoire des commerces de bouche arlésiens.

Visites flash autour de la rénovation :

Parcours de 30 mn, toutes les heures. Du site du 1er Museon Arlaten à la chapelle des Jésuites, futur lieu des expositions temporaires du musée, les médiateurs expliquent l’évolution du chantier et dévoilent les contours de la rénovation tout autour du bâtiment.

Visite du CERCO du Museon Arlaten.

Samedi 21 à 15 h, dimanche 22 à 10 h 30 au CERCO, 1 rue Yvan Audouard (atelier des roues des anciens ateliers SNCF).

Le CERCO abrite plus de 38 000 objets des collections du Museon Arlaten, ainsi que les fonds patrimoniaux du musée. Cette visite vous fera découvrir ce centre technique innovant doté d’équipements de haute technologie.

Réservation obligatoire au 04 13 31 51 90 ou fabienne.desaconto@departement13.fr

Site Internet du Museon Arlaten : ICI

 

Les Journées européennes du patrimoine au Musée Réattu

« Dans la boite » - Atelier tout public

Samedi 21 septembre à 14 h 30 :

Inspirés par le majestueux musée, nous réalisons d’étonnantes prises de vue munis d’une simple boîte de conserve ! C’est ensuite dans le labo photo, à la lumière rouge, que nous voyons les images se révéler… Une expérience surprenante à l’issue de laquelle chacun repart avec ses créations.

Atelier sur inscription uniquement, avant le vendredi 20 septembre à midi au 04 90 49 37 58 ou reattu.publics@ville-arles.fr

Sous réserve de bonnes conditions météorologiques.

Durée : 1h30 environ.

« Le Grand-Prieuré sous tous les angles » - Visite commentée

Dimanche 22 septembre à 10 h 30 :

Bâtisse imposante vue de l’extérieur, petit bijou de l’intérieur, le Grand-Prieuré de l’Ordre de Malte est un monument encore trop méconnu du patrimoine arlésien. Venez vous perdre dans le labyrinthe des salles de l’actuel musée Réattu pour mieux le comprendre, et y découvrir des détails insolites !

Visite sur inscription le jour même à l’accueil du musée. Dans la limite des places disponibles

Durée : 1h30 environ

« La forme de mes souvenirs », atelier en famille

Dimanche 22 septembre à 14 h 30 :

À la manière de l’artiste contemporaine Christine Crozat, nous mettons en volume nos souvenirs en expérimentant une technique insolite de sculpture. Chacun emportera ensuite sa création personnelle, pour garder la mémoire de cette expérience inédite au musée.

Pour les enfants à partir de 5 ans accompagnés d’un parent. Atelier sur inscription uniquement, avant le vendredi 20 septembre à midi au 04 90 49 37 58 ou reattu.publics@ville-arles.fr

Durée : 1h30 environ

Site Internet du Musée Réattu : ICI

"La Syrie autrement" à la librairie De natura rerum les 21 et 22 septembre

Deuxième édition de l'été indien(s) dans la ville d'Arles, plus de 70 lieux exposent 400 artistes pour faire de ce week-end des 21 et 22 septembre un temps fort qui conclut la saison estivale en beauté. Pour sa part, la librairie De natura rerum a choisi la Syrie comme thème, autour des photos de Nicolas Camoisson qu'il est encore temps de venir voir.

Elle a invité, samedi et dimanche, une série d'intervenants sur « photographier la Syrie » (Nicolas Camoisson et Gilles Magnin), sur le patrimoine archéologique syrien (sous réserve), sur les réfugiés syriens, sur la Syrie contemporaine (François Burgat et Laura Ruiz de Elvira), et proposera une lecture de poésie contemporaine syrienne, et pour finir, dimanche à 19 h, un concert du duo Catherine Vincent.

Site Internet de la librairie : ICI

Initiation à la paléographie aux Archives communales d'Arles à partir du 4 octobre.

Cette année encore, le service des Archives communales d'Arles organise des séances d'initiation à la paléographie pour apprendre à déchiffrer et comprendre les textes anciens.

Cet atelier, ouvert à tous, permet d’aborder le français tel qu'on l'écrivait du XVe au XVIIe siècle.

Les séances visent également à concilier approche de la langue et découverte de l'histoire locale.

Tous ceux qui souhaitent avoir accès et se familiariser avec les documents d’archives trouveront dans ces séances à la fois une aide pratique et un éclairage précieux sur la langue et la société d’autrefois.

Le thème d'étude pour 2019-2020 est :

Robes, chausses et pourpoints,
le vêtement à Arles du Moyen Âge au XVIIIe siècle.

Archives communales d'Arles, Espace Van Gogh, 1er étage.
Du 4 octobre 2019 au 26 juin 2020, le vendredi de 13 h 30 à 14 h 30, sauf pendant les vacances scolaires.

30 € pour l'année - Gratuit pour l'équipe de dépouillement des registres paroissiaux.

Téléphone : 04 90 49 38 74. Courriel : servicedesarchives@ville-arles.fr

Site internet : ICI

 

Ateliers d’écriture au musée Réattu jeudi 26 septembre à 17 h 30

La disparition, entre présence et absence

Si vous avez toujours eu envie d’écrire, laissez-vous tenter par une expérience qui libérera votre imaginaire. Le musée Réattu propose chaque mois un atelier d’écriture animé par Sylvie Hernandez, de l’association l’Affabuloir.

Ouvert à tous, même aux débutants, cet atelier offre la possibilité de s’initier à une pratique d’écriture ludique et créative et de découvrir les ressources documentaires du CRD (Centre de recherche et de documentation) du musée Réattu.

De 17 h 30 à 19 h 30.
Tarif par atelier : 5 €.
Nombre de participants limité à 10 par atelier.
Sur réservation au 04 90 49 37 58

Site Internet du musée Réattu : ICI

 

Conférence vendredi 27 septembre à 18 h à la mairie de Barbentane

Dans le cadre du cycle 2018-2019 Pierre et Patrimoine, organisé à Barbentane par le Pôle Culture et Patrimoine et la ville de Barbentane, une conférence aura lieu le vendredi 27 septembre sur le thème :

Méthodologies et techniques de diagnostic pour des projets de restauration de bâtis patrimoniaux

avec Aslé Conseil et Géopat, entreprises de diagnostic et de conseil.

Informations pratiques :
Gratuit et ouvert à tous – 18h à 19h
Salle du conseil municipal
Espace Baron de Chabert – 13 570 BARBENTANE
Réservation conseillée / Tél. : 06.14.89.18.39

Page Internet du cycle de conférences (où sont disponibles le contenu des séances précédentes) : ICI

Conférence de l'académie d'Arles dimanche 29 septembre à 17 h salle d'honneur de l'hôtel de ville

Visite en famille au musée départemental Arles antique dimanche 29 septembre à 11 h

À table : le repas romain de la préparation à la dégustation

Laissez-vous raconter le musée pour le plaisir des yeux et des oreilles et partagez un moment de découverte entre petits et grands.

Par Christine Berthon, guide-conférencière

Durée : 1 h 15 / gratuit, sur réservation au 04 13 31 51 48.

 

Deux expositions à la Fondation Van Gogh jusqu'au 20 octobre

Niko Pirosmani - Promeneur entre les mondes
Vincent Van Gogh - Vitesse et Aplomb

L’exposition « Niko Pirosmani – Promeneur entre les mondes » réunit près d’une trentaine de tableaux du peintre géorgien (1862-1918) présentant le panorama réel et imaginaire, d’un grand calme, d’une époque en pleine transition. Les imposantes figures de l’artiste, au graphisme puissant, sont diverses ; un train la nuit en pleine campagne, une femme au bock de bière, un sanglier monumental et, parfois, des animaux comme une girafe ou un lion, issus de territoires fantasmés. Rarement datés, ses tableaux sur toile cirée sont largement composés en noir et blanc, animés par la présence de bleu ou de rouge. Autodidacte, vagabond, promeneur entre ville et campagne, Pirosmani incarne la vision populaire moderne de l’artiste marginal lucide. Loin des espaces symboliques intermédiaires que sont les galeries, les associations d’artistes et les musées, Pirosmani a forgé une œuvre imprégnée de modestie dans les tavernes et les étables de Tbilissi et de ses alentours, travaillant à la commande ou proposant son art en échange de nourriture. Il s’éloigne de l’image du peintre naïf muré dans sa solitude et bâtit un art qui semble appartenir à tous, à l’instar de Van Gogh.

 

Regroupant pour la première fois les tableaux de ces deux artistes dans un même lieu, « Niko Pirosmani – Promeneur entre les mondes » revêt ainsi un caractère exceptionnel. Le peintre géorgien est en effet présenté à la Fondation en regard de cinq œuvres de Vincent van Gogh, réunies sous le titre « Vincent van Gogh ; Vitesse & Aplomb ». Produites entre 1884 (la période hollandaise) et 1889 (la période provençale), celles-ci sentiment de vitesse et témoignent d’un humble regard porté sur les personnes et les objets entourant l’artiste néerlandais.

Programme des activités de la Fondation en marge de ces deux expositions : ICI

Site Internet de la Fondation Van Gogh : ICI

 

 

Exposition Léo Lelée au château de Montauban à Fontvieille du 8 août au 29 septembre

Les expositions temporaires photos du Musée Réattu

 

 

Cinq étudiants de l’Institute of Design et la revue Aperture.

29 juin - 29 septembre 2019

Dans le cadre d'un commissariat partagé avec Françoise Paviot, cette exposition a été conçue pour permettre à un large public de découvrir tout un pan de l’histoire de la photographie américaine relativement peu présenté en France. Au fil des images réalisées par ceux qui furent étudiants puis à leur tour professeur, c’est une invitation que le Musée Réattu propose pour comprendre l’importance et l’intérêt de l’Institute of Design, de la revue Aperture et de ce que l’on appelle « l’école de Chicago ».

 

 

 

Annabel Aoun Blanco

Éloigne-moi de toi

27 avril - 29 décembre 2019

Annabel Aoun Blanco est une jeune artiste, photographe-vidéaste plasticienne qui travaille sur l’interstice entre la vie et la mort, la mémoire et l’oubli, l’apparition / la disparition, le blanc et le noir, le solide et le liquide… Sujet particulièrement fort qu’elle aborde d’une façon originale et singulière, fondée sur la dynamique de va et vient.

Une réflexion particulièrement rigoureuse et cohérente donne ainsi naissance à des œuvres d’une qualité plastique plus que troublante, chargées d’émotions. Elles appellent à une intimité entre le spectateur et ces « portraits » qui parlent d’éternité.

Site Internet du musée Réattu : ICI

 

Exposition de photographies au musée Urgonia d'Orgon du 27 avril au 22 septembre

Connaissez- vous le Conservatoire du santon provençal ?

Le Conservatoire du Santon provençal a rouvert ses portes depuis le 16 mars avec plus de 2000 pièces de collection retraçant l'histoire du santon, depuis sa création en 1798 par Jean-Louis Lagnel jusqu'à nos jours.

Rappelons qu'il a été fondé par Henri Vezolles, lui-même santonnier, qui tient cet établissement au 14 rond-point des Arènes à Arles.

Le conservatoire est ouvert tous les jours de 13 h à 18 h 30 sauf le mardi.

Tarif : adulte 3,50 € ;12-18 ans 2 € ; gratuit pour les moins de 12 ans ;
groupes (15 personnes minimum) sur réservation : 2,50 € pour la visite simple, 3 € pour la visite guidée et la démonstration de l'estampage d'un santon.

Possibilité d'adhérer à l'association. La cotisation est de 10 € et permet de visiter gratuitement le conservatoire toute l'année.

Programme de l'année 2019 :

- jusqu'au 15 mai : hommage à la famille Grasso, santonniers siciliens sur quatre générations (1876-2005) :
- jusqu'au 15 octobre : reconstitution de l'atelier d'un santonnier ;
- jusqu'au 15 octobre : rétrospective Liliane Guiomar.

Le 1er mai : journées portes ouvertes pour fêter les deux ans d'existence.

Fermeture annuelle du 16 octobre au 15 novembre.

Téléphone : 04 90 93 48 80
Page Facebook : ICI

Connaissez-vous "De natura rerum", la librairie/cave à bières arlésienne spécialisée dans l'Antiquité ?

 

 

Quid novi in Arelate ?

De natura rerum, c'est une librairie spécialisée sur l'Antiquité (la deuxième en France !), une galerie d'art et photo, et une collection de bières brassées en Provence. Le tout à Arles, 50 rue du Refuge, à proximité immédiate de l'amphithéâtre

Nicolas de Lavergne & Anne Pellegrini proposent un fonds de plus de 1000 références sur l'Antiquité, romaine, grecque, celtique et, plus largement, méditerranéenne, et également une centaine de bières artisanales brassées en Provence.

Site Internet de la librairie : ICI