Retour à l'accueil

Association des
Amis du Vieil Arles

Cet espace est dédié à l'annonce d'une sélection d'évènements ou d'informations ayant trait au partrimoine d'Arles et du Pays d'Arles ou organisés par des structures partenaires, associatives, institutionnelles ou privées.

Ceux relevant de l'activité des Amis du Vieil Arles sont détaillés dans la rubrique Activités.

Actualités

Découvrez le nouveau musée Paul Ricard au domaine de Méjanes à Arles

Le musée Paul Ricard a ouvert ses portes au sein du domaine de Méjanes samedi 31 juillet.

C’est dans l’ancienne cave du mas de Méjanes que Michèle Ricard vient de créer le musée dédié à son père, retraçant la folle épopée de ce grand entrepreneur français. Les visiteurs y découvrent tour à tour son enfance, sa famille, sa passion pour les arts (peinture et cinéma), son attachement à la Provence et à ses traditions, l’histoire de la création de son pastis, des lettres, des photos et des objets personnels, ses combats pour l’environnement, la politique et le social, ses créations en Camargue, sur les îles de Bendor et des Embiez sans oublier le circuit qui porte son nom... et tout son génie de communicant à travers ses campagnes publicitaires devenues cultes.

Le parcours et agrémenté d’extraits d’interviews et de témoignages de Paul Ricard. Avant de conclure la visite, c’est Paul Ricard lui-même qui s’adresse au visiteur... lui donnant le secret de sa réussite...

Michèle Ricard, responsable des archives familiales a répertorié et archivé quelques milliers de documents relatifs à son père, qui seront peu à peu consultables dans l’espace médiathèque accessible aux visiteurs.

La boutique du musée Paul Ricard propose en fin de parcours une sélection d’objets « Domaine de Méjanes » pour la plupart réalisés en partenariat avec des artisans de Provence.

Michèle Ricard a réalisé le musée Paul Ricard en complicité avec le scénographe Nicolas Tourette, Agence Khaki.

Renseignements pratiques :

Ouverture de 9h à 12h (dernière entrée à 11h30) et de 14h à 17h (dernière entrée à 16h30).
Fermé le lundi matin.
Jauge de 50 personnes maximum en simultané.
Masque obligatoire. Pas de passe sanitaire requis. La visite se fait sans guide.

Adultes : 8 €

Tarif réduit (uniquement sur présentation de justificatif) : 6 € (pour les enfants entre 10 et 18 ans, les salariés et retraités de la Société Ricard, les demandeurs d’emploi, les handicapés, les retraités).

Gratuit pour les moins de 10 ans.

Possibilité de visites de groupe.

Toutes les informations : ICI

15ème édition du festival Arelate du 15 au 22 août

 

 

L'association Arelate propose la 15e édition du festival Arelate « Vivez l'Arles antique en famille » dont la version actualisée du programme tenant compte des dernières mesures sanitaires est présentée ICI.

À noter :

- pas de passe sanitaire pour les heures antiques, la Vita Romana, le campement et les conférences à la Verrerie (jauge limitée à 49 personnes).
- passe sanitaire obligatoire pour le public dans les monuments, au musée départemental Arles antique, dans le jardin Hortus et pour le Festival du film Péplum (hors apéro-rencontres, ciné-clubs et espace gourmand).
- changement de lieu des heures antiques et du théâtre de rue, qui devraient être déplacés dans la cour des Podestats (derrière l'Hôtel de Ville).

Consulter régulièrement ICI le site du festival pour connaître les changements qui pourraient encore intervenir.

 

Toutes les animations organisées cet été dans les monuments d'Arles

 

 

 

 

Le service du Patrimoine de la ville propose une série d'animations dans les monuments arlésiens tout au long de l'été :

festivals, visites guidées, visites contées, visites drôles et décalées, reconstitutions historiques, spectacles taurins.

Consulter ICI le programme et les modalités de participation.

Site Internet du service du Patrimoine : ICI

 

 

 

 

Le Museon Arlaten annonce sa réouverture au public !

Après une rénovation en profondeur, le Museon Arlaten – musée de Provence, peut enfin accueillir de nouveau le public et fait l'annonce suivante :

Sous réserve de décision gouvernementale ou préfectorale ces prochains jours, nous nous retrouverons à partir du mercredi 19 mai. Vous pouvez consulter notre site Internet pour les actualités de dernière minute : www.museonarlaten.fr

Il est possible que nous ne puissions pas, les premiers jours, accueillir tous ceux qui le souhaitent. En raison du Covid, une jauge s’applique et nous ne pourrons laisser plus de 150 personnes visiter simultanément le musée.

L'accès au musée sera gratuit dans un premier temps pour cette réouverture. Nous vous suggérons donc fortement de réserver votre billet. Si, par ailleurs vous décidez de venir en groupe, la réservation est obligatoire et un groupe doit respecter la jauge maximale de 6 personnes.

Pour réserver, appelez au 04 13 31 51 90 ou écrivez à reservation.museon@departement13.fr.

Toute demande fera l’objet d’une confirmation. Donc avec ce grand pont de l’Ascension, dès lundi 17 mai au matin !

Pour toute question, vous pouvez contacter le 04 13 31 51 99 ou écrire à info.museon@departement13.fr

Lors de votre visite, nous vous demandons de veiller bien entendu au respect des gestes barrières (port du masque obligatoire pour les enfants à partir de 11 ans et recommandé à partir de 6 ans) et vous prions de faire preuve de compréhension à l’égard des agents d’accueil du musée.

NB : nous vous tiendrons informés régulièrement de l’évolution des mesures en vigueur, sur le site www.museonarlaten.fr ainsi que sur les réseaux sociaux du musée (Facebook, Twitter, Instagram).

Un assouplissement de certaines mesures est envisagé par le gouvernement à partir du 9 juin.

Réouverture du musée de la Camargue et reprise de l'exposition temporaire jusqu'au 31 décembre 2021

                                                                                                                                           © Collection Florian Colomb de Daunant
Le musée de la Camargue a réouvert ses portes au public le 19 mai. L'exposition proposée en 2020, à l’occasion des 50 ans du Parc naturel régional de Camargue, est reconduite jusqu'au 31 décembre 2021. Elle s'intitule 
 
« Aux Origines. De la Camargue »
 
et retrace l’évolution des perceptions et des représentations de la Camargue depuis les premiers géographes, ingénieurs, auteurs littéraires ou artistes, jusqu’à celles des habitants et amoureux de cette terre d’exception. D’une image à l’autre se forge l’identité d’un territoire ressentie, vécue par les habitants, riverains et visiteurs.
Des témoignages filmés, des objets, des photographies restituent « l’esprit des lieux », l’âme de la Camargue résultant d’interactions millénaires entre l’Homme et la Nature aux origines du delta du Rhône.
 
Accès compris dans le billet global.
 
Présentation vidéo de l'exposition : ICI
Site Internet du musée : ICI
 
 

Les nouvelles expositions photos du musée Réattu du 12 juin au 3 octobre

 

 

Graziano Arici

Now is the winter of our discontent

Voici l’hiver de notre colère

 

Le musée Réattu accueille l’œuvre du photographe Graziano Arici, né à Venise en 1949 et installé à Arles depuis 2012.

L’exposition intitulée « Now is the Winter of our Discontent », « Voici l’hiver de notre colère », (première phrase du monologue du Richard III de Shakespeare, acte I, scène 1), présente en une sélection de plus de 400 images appartenant à 9 séries, réalisées entre 1979 et 2020, une archive du monde (Albanie, Allemagne, Angleterre, Bosnie-Herzégovine, Espagne, Etats-Unis, France, Géorgie, Italie, Kazakhstan, Russie, Slovaquie, Suisse), un « état des choses ».

Plus d’informations : ICI

 

 

 

Dorothea Lange (donation Sam Stourdze)

Les raisins de la colère

En 1998, l’Hôtel Sully à Paris accueillait l’exposition Dorothea Lange, composée de 170 photographies de la célèbre photographe américaine. Le commissariat était alors assuré par Sam Stourdzé, qui avait fait réaliser pour l’occasion 36 tirages argentiques d’après les négatifs conservés par le Oakland Museum of California. Particulièrement attaché à Arles, que ce soit à titre personnel ou en tant qu’ancien directeur des Rencontres de la Photographie, Sam Stourdzé a proposé de faire don de ces tirages au musée Réattu.

Ils couvrent la période 1933-1940, des premières photographies de rue réalisées par Dorothea Lange à San Francisco jusqu’aux ensembles correspondant aux missions qu’elle remplit à partir de 1935 pour la Resettlement Administration, devenue en 1937 le Farm Security Act.

Plus d’informations : ICI

 

Exposition photos Sûria wâqifa / Syrie debout à la librairie De natura rerum en juillet et en août

Sûria wâqifa / Syrie debout

Les ruines des monuments antiques tardifs de Syrie du Nord apparaissent aujourd’hui comme un horizon métonymique. Classées depuis 2011 au patrimoine mondial de l’UNESCO, elles demeurent dans leur ensemble et malgré tout, debout.

Amoureux de la Syrie depuis de nombreuses années, Nicolas de Lavergne les a photographiées en 1998 lors de l’un de ses nombreux séjours dans le pays. Il en a alors saisi l’étrangeté et l’énigme.

Étrangeté de leurs lignes parfaites et brisées qui se déploient dans un paysage désert. Énigme de ces vestiges grandioses de villages d’époque romaine et byzantine, abandonnés depuis les VIII/Xe siècles.

Entre Antioche et Apamée, le massif calcaire fut au centre de l’une des régions les plus peuplées de l’Antiquité. Sept cents sites y furent érigés, puis délaissés – pourquoi ? C’est toujours en débat. Les photographies de Nicolas de Lavergne, au-delà de la pureté des formes déployées, nous donnent à percevoir des échos de chutes et de renaissances.

Librairie De natura rerum
50 rue du Refuge ARLES
04 86 32 00 78


Site Internet : ICI

Exposition de Max-Paul Lochu à la galerie Cezar, 22 rue du 4-Septembre, du 3 au 17 août

 

Fictions arlésiennes

Huiles sur toile, dessins et encres sur papier.

Mon travail repose sur le mémoire, les observations et les émotions face au quotidien de l'endroit, où je vis.

Nouvel Arlésien, nouvelle ville et nouvelle vie. J'ai pu développer depuis 2017 une série de paysages avec ou sans fiction ajoutée.

En même temps, une forte envie de calligraphie à l'encre sur papier m'a permis de cartographier le plan d'Arles, merveilleux terrain de jeux pour artiste. (Max-Paul Lochu)

Vernissage le 9 août à 18 h 30.

Visites en famille au musée départemental Arles antique

Christine Berthon, guide-conférencière, vous raconte le musée pour le plaisir des yeux et des oreilles. Grâce à un livret, des jeux, des activités, partagez un moment de découverte entre petits et grands.

Durée :1h15, gratuit, sur réservation : 04 13 31 51 48

Tout public dès 6 ans, enfants accompagnés d'un adulte.

Dimanche 25 juillet à 11h :
Comme un poisson dans l'eau, le monde de Neptune

Dimanche 22 août à 11h (dans lecadre du festival Arelate) :
À vos tablettes... de cire

Programme des activités du musée : ICI

 

Les visites thématiques du musée bleu

Alice Vallat et Christine Berthon, guides conférencières proposent un regard inattendu sur les collections permanentes du musée sous forme d'une visite approfondie d'une durée de 1 heure 15, pour une lecture thématique de ces collections.

3 € en plus du billet d’entrée – Gratuit pour les abonnés.

Certains dimanches à 11 h. Sans réservation, billets en vente le jour même, dans la limite des places disponibles.

Programme de juillet et août 2021

11 juillet : Voyages et voyageurs dans l'Antiquité : marins, commerçants, aventuriers et globe-trotters.
Par Alice Vallat

18 juillet : Vivre au fil des saisons à l'époque romaine.
Par Alice Vallat

8 août : Le siècle d'Augusta : l'homme politique, le chef militaire et le patron des arts.
Par Alice Vallat

15 août : Les animaux sauvages que l'on chasse, dans la nature et l'amphithéâtre.
Par Alice Vallat

29 août : De l'usage et des bienfaits de l'eau.
Par Christine Berthon

Programme des activités du musée : ICI

Mise à jour de la bibliothèque du site

La mise en ligne de tous les bulletins de la "première vie" des Amis du Vieil Arles, allant de 1903 à 1913, est enfin terminée.

Ces bulletins sont disponibles à la lecture ICI